L'abécédaire d'Anaïs (E-H)

Publié le par Cathy & Guigui

comme éveil

A un mois et demi Anaïs est une petite fille vraiment très éveillée ! Et là pour le coup nous sommes objectifs car nous devons bien reconnaître que nous aimerions parfois elle soit un tout petit peu moins tonique pour ne pas dire excitée. Le côté sympa c’est que tout l’intéresse, qu’elle fait déjà preuve d’une belle curiosité et qu’elle nous gratifie de magnifiques sourires qui compensent certains moments de lassitude où nous donnerions cher pour qu’elle s’endorme enfin !

 

 

 

 

 

 

 








Mais bon comme nous sommes maso nous avons tout de même accepté le très joli tapis d’éveil de Mamiko qui encourage sa petite fille à devenir une globe-trotteuse en lui faisant découvrir la planète.

comme famille

Anaïs est notre premier enfant, nous espérons lui faire un petit frère ou une petite sœur un de ces jours, histoire d’assurer notre retraite. La famille maternelle d’Anaïs est assez modeste : moi sa mère j’ai deux sœurs, ma propre mère a un frère et mon père est fils unique. Côté paternel en revanche les arrières grands-parents ont largement contribué au baby-boom : Guillaume le papa a un frère et une sœur, sa maman a SIX frères et sœurs (dont une jumelle) et son père trois frères et sœurs. Autant dire que côté cousins une chatte n’y retrouverait pas ses petits…

 

 

 


 


 


 

 

comme fiesta

Je vous rappelle qu'Anaïs a été conçue pendant un week-end de fête (les 30 ans de la marraine psychopathe), autant dire dans une ambiance particulièrement silencieuse et sobre. Rien d'étonnant donc à ce qu'à même pas un mois et demi elle se sente comme un poisson dans l'eau quand on l'emmène en virée nocturne (merci de ne pas contacter la DASS)

 

 









 
Tu vois Anaïs, quand tu seras grande, tu papoteras avec tes copines en t'extasiant devant le bébé de l'une d'elle pendant que les garçons resteront à distance prudente (on ne sait jamais un changement de couche est si vite arrivé) et fumeront des clopes en picolant.


comme grands parents

Bon alors histoire de jouer au jeu des ressemblances, voici les grands-parents de la puce : Annie (ou Manou), Colette (ou Mamiko), Christian et Daniel. Vous remarquerez que les grand-mères ont déjà choisi leur surnom avec un joli consensus sur le "tout sauf mamie" et font preuve d'une belle synchronisation dans la chorégraphie dite du porté de choupinette. Les grand-pères font quant à eux de méritoires efforts pour rester dignes et ne pas virer gaga...

 


































comme hirsute

"adj. (lat.hirsutus) : dont les cheveux sont touffus et hérissés"
C'est pas faux...






Publié dans Anaïs

Commenter cet article

Temanu 22/04/2007 23:36

On est loin de la chevelure de... Shirley Temple.... Faut dire aussi qu'il faut savoir être de son temps !!! Bravo Anaïs !!!

Catherine 22/04/2007 20:51

Ben oui Do, t'as raison et j'avais corrigé mais lacoquille est revenue au moment de la mise en ligne. Je re-recorrige, merci

Dorothée 22/04/2007 20:45

Hahaha, moi j'aime bien la hirsute !! Par contre, juste pour dire que papa n'a que 3 frère et soeurs... ou alors je sais pas tout !

Coco_Mamiko 22/04/2007 13:58

OK, j'ai compris, la prochain fois, c'est aux parents que j'achèterai un tapis d'éveil !! m'ont pas l'air ben réveillés, ces deux-là !En tous les cas, il est grave photogénique, ce tapis d'éveil !!! bon, le 1er plan n'est pas mal non plus, on voit bien qu'elle écoute le "tipiclop-tipiclop- tipiclop" des indiens (vaut mieux que deux tu l'auras) qui arrivent, et ce, avec l'air entendu de l'iroquoise qui reconnaît sa tribu ! A noter : j'aime bien les 2 photos des grand'mères ! quand j'aime pas, j'le dis, quand j'aime bien, j'le dis aussi ! et HOP !