J'irai revoir ma Normandie

Publié le par Anaïs

Mais que ce passe-t-il ce matin... on est lundi, il est 7h30 et papa et maman ne sont toujours pas levés ?? Étrange ! Je suis inquiète, je vais pleurer pour essayer de les réveiller.

Booouuuuuhhhhh !!!!!!! Waaaaahhhhhh !!! Bouuuuhhhhhh !!!

Ah.... voilà papa avec sa tête du matin... celle qu'il a quand je fais la fête en pleine nuit. Il n'a pas l'air franchement ravi que je l'ai réveillé. Pourtant, moi, je fais ça pour lui rendre service... Et là, il me prend dans ses bras, et il m'explique qu'on est en vacances, et que cette semaine, il serait reconnaissant que je ne me mette pas à pleurer le matin, avant midi... !! 

Ahhh OK, on est donc en vacances ! c'est bien ça les vacances... j'aime bien ce concept. Je vais donc voir mon papa et ma maman toute la journée. D'ailleurs, je vais arrêter de faire des siestes, et me lever plus tôt le matin pour profiter d'eux au maximum. Trop de la balle !

Donc, papa, qui est toujours dans le pâté (rapport au réveil un peu trop matinal à son goût) m'explique aussi qu'on va profiter de cette petite semaine pour se reposer et éventuellement sortir de Paris quelques jours. Alors pour le repos, je ne suis pas trop d'accord, mais en revanche, la petite balade... ça me dit bien.

Après quelques heures sur internet, papa fini par nous trouver une p'tite chambre d'hôte en Normandie, à Pont l'Evêque (près de Deauville). Malheureusement, le soleil n'est pas vraiment de la partie... et sur le site de météo France, il n'y a que des petits nuages avec de la pluie... moi, je trouve ça joli, mais pas papa !

Après 2 jours d'attente, de nuits où je ne dors pas vraiment, de journées ou je ne fais pas vraiment la sieste et de matins ou je ne fais pas vraiment la grasse mat (autant j'ai bien compris le concept des vacances, autant celui de la grasse mat... je ne vois pas vraiment), papa et maman décident de faire nos valises et de partir.

Au programme un peu de voiture (dans laquelle je dors, au grand bonheur des parents) et on arrive dans la jolie petite ville de Honfleur.

D'après maman, c'est bien plus mignon avec du Soleil

Mais, je trouve ça plutôt joli... et puis j'aime bien les petits bateaux.

Ensuite, comme j'ai été super sage dans la voiture... papa et maman me font faire un p'tit tour de manège. C'est rigolo. Papa me met dans la vieille voiture rouge, alors que j'aurais préféré le tigre de derrière. Pour info, ceux qui ne l'ont pas encore entendu, je fais super bien le tigre !! RRRrrrrrrrrrr !! Finalement, je finis sur le cheval qui monte et qui descend.

Après notre petite halte à Honfleur, on remonte dans la voiture, direction Pont l'Evêque, où nous attendent Monsieur et Madame Auguet, les propriétaires du Vieux Pressoir, une charmante longère normande aux jolis colombages. La maison est vide, nous sommes les seuls, donc on peut tranquillement choisir notre chambre.

Image Hosted by ImageShack.usEtrangement, papa et maman choisissent la chambre Neptune !

Le lendemain, après un bon petit déjeuner avec les propriètaires et leurs gentils chiens... dont un qui faisait bien 3 têtes de plus que moi, nous reprennons la route pour Trouville. Et, devinez quoi... le soleil est là !C'est l'occasion de tester la poussette dans le sable et de se balader sur la grande plage.C'est très beau, mais j'aurais du prendre mon maillot de bain. Maman m'explique que c'est impossible de se baigner en Normandie, que l'eau est trop froide, que je pourrais finir comme une crevette surgelée de chez Picard et que c'est déjà exceptionnel qu'il fasse beau !Elle doit avoir raison ma maman, tant pis pour la baignade, je profite du sable et des planches de Trouville.Tout ça m'a ouvert l'appetit, et il est temps de se trouver une p'tite terrasse pour que papa et maman "se tapent un bon plateau de fruits de mer"......et que je me tape mon Blédichef au soleil en faisant de l'oeil au serveur.


Après ça... petite promenade digestive dans Trouville et on arrive dans un endroit plein de vitrines bizarres, avec des poissons et des reptiles dedans. Maman m'explique que c'est un aqua-bidule et que ça va me plaire.

Encore une fois, elle avait raison ma maman, c'est trop chouette l'aqua-truc, surtout la murène et le rorodiles.

J'ai même eu l'occasion de faire mu-muse avec les p'tits lézards. J'aurais bien titillé les araignées, mais maman est devenue toute blanche, et a accéléré le pas.

Et voilà, la journée est déjà terminée, et nous devons reprendre la route. C'était bien sympa cette petite escapade à la mer. Faudrait faire ça plus souvent. Dans la voiture, j'ai rêvé de la mer et de ses jolis poissons.


Publié dans Les sorties

Commenter cet article

Anne-Laure 10/04/2008 20:28

Quoiiiiiii? Ils se tapent un plateau de fruits de mer et te font avaler un blédichef? Gare, d'ici quelque mois, ça va être la rebellion des gastronomes en culotte courte, et là, vous n'aurez plus qu'à aller vous moucher dans votre canapé... (pour info, après investigation approfondie, il parait que moi aussi je m'adonne à ses pratiques douteuses, mais pas papa...) Va comprendre, charles???

Celine 09/04/2008 19:45

oui alors si George est là, remarquez aussi Carole laure et la future monica belluci...je veux pas dire mais que serai george sans carole ? What elses?

Jacqueline 09/04/2008 17:55

Et dire que ton grand-père il y a une dizaine jours te trouvait trop petite pour faire du manège !!!  On ne l'écoutera plus ma Puce...

Gwen 09/04/2008 15:33

La p'tite bouille ronde a l'air bien contente de sa virée normande. Même sous les nuages, Honfleur, c'est quand même trop d'la balle (très jolies photos du porc, heu, du port).Pour ce qui est de ton prochain week-end, essaie de rester calme et de donner l'exemple à Mamiko. Faut pas qu'elle fume trop, et toi non plus.Bon, ben, bon week-end !Beezz(Quand est-ce que tu viens tâter de la neige ? D'accord, il pleut jusqu'à 2000 aujourd'hui, mais il en reste pas mal !)

Dorothée 09/04/2008 12:29

Tiens, quand je te disais d'aller à la mer, je pensais pas que tu me prendrais au mot ;-) Ca doit faire du bien quand même, mais faudrait qu'on les envoie en stage pour une formation grasse-mat quand même !